Vient de paraitre: La deuxième vie des objets

Vient de paraître: La deuxième vie des objets

Sous la direction d’Elizabeth Anstett et Nathalie Ortar

La deuxième vie des objets, recyclage et récupération dans les sociétés contemporaines,  Paris, Éditions Pétra, avril 2015

208 p.

22 €

cover DVOLes crises économiques qui touchent les sociétés de consommation, les conséquences de la surexploitation des ressources naturelles, tout autant que l’émergence d’un impératif de développement durable ont partout favorisé l’apparition de pratiques de récupération et de réutilisation d’objets ou de matériaux usagés. Malgré leur grand nombre et leur diversité, ces pratiques restent pourtant encore peu documentées et peu questionnées par les sciences sociales.
Or les logiques qui président au tri, à la collecte et au réemploi de rebuts ou de matériaux déqualifiés, mettent en lumière la modification de rapports économiques ou sociaux tout autant que des changements de systèmes de valeurs. Elles amènent à se demander comment, où et quand passe-t-on du déchet à l’objet ré-appropriable? Et selon quelles modalités notamment culturelles, sociales et sexuées s’effectue ces transformations ?
Prenant appui sur des situations de recyclage observées en France, en Europe et ailleurs dans le monde, cet ouvrage qui associe anthropologues, sociologues et géographes, propose de s’attacher à la « deuxième vie » des objets en montrant que ces pratiques de récupération et de réemploi sont révélatrices des transformations les plus récentes de nos sociétés.

Avec les contributions d’Élisabeth Anstett, Jérémie Cavé, Aurélie Dehling, Anne Gagnebien et Akila Nedjar-Guerre, Valérie Guillard, Cecilia Montero Mórtola, Nathalie Ortar, Stavroula Pipyrou et Manuel Valentin.

Le livre est en vente sur le site de l’éditeur ici

Visitez le carnet de recherche La deuxième vie des Objets

La deuxième vie des objets 2014-2015

LA DEUXIÈME VIE DES OBJETS : ANTHROPOLOGIE ET SOCIOLOGIE DES PRATIQUES DE RÉCUPÉRATION

logo-EHESS

 

 

 

Coordination: Elizabeth Anstett, Nathalie Ortar

Programme séminaire 2014-2015
Ecole des Hautes études en sciences sociales, Paris

  • Élisabeth Anstettchargée de recherche au CNRS
  • Nathalie Ortarchargée de recherche au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 (salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 4 novembre (exceptionnellement un mardi), 18 décembre 2014, 5 février, 2 avril et 4 juin 2015

Que ce soit au sein des sociétés industrialisées marquées par une pléthore de biens et par le gaspillage, comme au sein des sociétés marquées par une pénurie des ressources, on observe de nombreuses pratiques de récupération, de tri, de recyclage et de transformation des objets, que ces pratiques soient associées à des circuits marchands ou bien qu’elles relèvent plus simplement du bricolage et de la sphère privée. Or, la manifestation de ces usages particuliers de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie » aux objets, suppose des changements de pratiques, l’acquisition (ou la réappropriation) de savoirs faire singuliers, mais aussi des emprunts, des métissages si ce ne sont de véritables renversements, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés concernées. Notre atelier propose ainsi de documenter et d’analyser ces « deuxièmes vies d’objets », en s’intéressant à ce que ces usages seconds peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés.

Pour sa quatrième année de fonctionnement, cet atelier poursuivra la réflexion collective engagée sur les logiques de production de l’objet nécessaire en interrogeant plus spécifiquement les ressorts des processus créatifs. Organisé à partir du thème « matière à penser – matière à créer » qui permettra de donner la parole à  des sociologues et des anthropologues étudiant les pratiques de recyclage, mais aussi à des designers et des artistes investis dans des processus de transformation de produits de récupération, ce séminaire  s’attachera à comprendre comment, pourquoi et à partir de quel moment un objet devient, ou redevient, nécessaire.

4 novembre 2014 : consommateurs = acteurs ?

  • Valérie Guillard (Maître de conférences, Université Paris Dauphine): « Boulimie d’objets : l’être et l’avoir dans nos sociétés (De Boeck, 2014) »
  • Pascale Hébel (Directrice du Département Consommation, CREDOC) et Isabelle Van de Walle (Directrice du Département Entreprises et action publique, CREDOC) : « La « seconde vie » des objets : tentative de mesure et d’explication »
  • Discutante : Aurélie Dehling (Enseignant chercheur, Paris/Toulouse Buisiness School)

18 décembre 2014 : Cartoneros

5 février 2015 : Chiffonniers

  • Virginie Milliot (Maître de conférence, Université Paris Ouest Nanterre La Défense- Lesc) « Les riverains face aux marchés de la pauvreté dans l’est parisien»
  • Jeanne Guien (Doctorante, Université Paris 1, Cetcopra) « Les écarts occasionnels – pratiques de l’échange sur un bric-à-brac »
  • Discutante : Sylvie Ayimpam (post-doctorante, EHESS-Cemaf)

2 avril 2015 : Manœuvres et ouvriers

  • Céline Rosselin (Maître de conférences, UFR Collegium Sciences et Techniques, Université d’Orléans)  – « Faire avec » et « Etre sans » De la pénurie dans le travail à la construction d’ouvriers précaires »
  • Bénédicte Florin (Maître de conférences, Université François Rabelais) « Les récupérateurs de rue : le prix de la liberté. ‘’L’inclusion perverse’’ des zabbâlîn du Caire, des bouâra de Casablanca et des toplayıcılar d’Istanbul.»
  • Discutante : Anne Monjaret (directrice de recherche CNRS – IIAC)

4 juin 2015 : Journée d’étude autour de l’éthique du déchet à l’occasion de la venue en France de Gay Hawkins, professeur d’anthropologie à l’Université du Queensland (Australie)

Intitulés généraux :

Site web : http://dvo.hypotheses.org/

Adresse(s) électronique(s) de contact : elisabeth.anstett(at)ehess.fr, nathalie.ortar(at)entpe.fr