AAC: Action publique et mobilisations citoyennes en Afrique – Yamoussoukro 23-24 mai 2024

Appel à contributions Colloque international

Thème: Action publique et mobilisations citoyennes en Afrique

Yamoussoukro 23-24 mai 2024

 
Date de clôture de l’appel : 20 avril 2024

Le continent africain vit des ruptures et des évolutions politiques, sociales et culturelles inédites. Sous des permanences économiques, ces remous attestent de nouvelles attentes, des demandes urgentes, sous des postures différentes et des chocs qui essaiment l’actualité. Elle questionne l’Etat dans ses démembrements, son efficacité et, plus largement, sa capacité à anticiper et à répondre aux exigences des citoyens africains. Dans ce contexte, il est nécessaire que la recherche scientifique et la mise en lumière des lames de fond de ces changements apportent leurs éclairages raisonnés aux attentes et aux contestations africaines et afrodiasporiques. De fait, l’action publique, est entendue comme « l’action menée par une autorité publique (seule ou en partenariat) afin de traiter une situation perçue comme un problème »1. Elle s’appuie sur
une évolution des prérogatives de l’Etat africain dont les politiques publiques sont pensées et mises en œuvre avec un faisceau d’acteurs inédits et récurrents : les pouvoirs publics, les organisations internationales, les partenaires bilatéraux, les organisations non gouvernementales internationales (ONGI), les partenaires privés et, bien entendu, les collectifs
citoyens rangés sous la bannière associative. Cette configuration a été désigné sous la dénomination de « la matrice de l’action publique en Afrique »2 au sein de laquelle ce colloque veut promouvoir et renforcer l’action des mobilisations citoyennes.
Cette thématique semble être une entrée intéressante pour questionner l’efficience de l’Etat dans sa relation avec les citoyens et leurs façons de se rassembler autour de projets ou de causes communes. L’objectif consiste à améliorer la qualité de vie de chacun et développement harmonieux de toute la communauté. Ces façons de se rassembler sont appelées « les mobilisations citoyennes ». Dans cette perspective, ce colloque est organisé pour réunir et confronter les regards et travaux issus de la recherche pluridisciplinaire sur l’impact des mobilisations citoyennes en plein essor en Afrique sur l’action de l’Etat. Quelles formes prennent ces mobilisations ? Quels résultats ont-elles obtenu et dans quels domaines ? Quelles mutations doivent-elles entreprendre pour être plus efficaces ?

L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), fort de sa présence dans les pays du Sud et en l’occurrence en Afrique de l’Ouest depuis près de 80 ans s’allie à la Fondation de l’Innovation pour la Démocratie (La FIDEMO). Il s’agit pour La FIDEMO et l’IRD de réunir, accompagner et tirer profit des enseignements de ce forum de pratiques, de résultats et de perspectives. Ces deux institutions s’appuient sur leurs partenariats respectifs, anciens et/ou nouveaux sur le continent africain, notamment la Fondation Houphouët-Boigny et l’Université Houphouët-Boigny, pour mettre au jour leur dessein commun : « comprendre pour agir ».  (…) Lire en détails l’appel en fichier joint.

Les axes qui vont structurer les sessions sont :
Axe 1 : « Les mobilisations citoyennes et les nouvelles formes d’engagement : une action publique “par le bas” ? »
Responsable : Richard BANÉGAS, CERI Sciences Po Paris

Axe 2 : L’Etat et les politiques économiques et sociales. Développement, responsabilité politique et participation démocratique
Responsables : Denis COGNEAU (IRD – PSE – EHESS), Kenneth HOUNGBEDJI (IRD
– U. Dauphine-PSL), Anne-Sophie ROBILLIARD (IRD – U. Dauphine-PSL)

Axe 3 : « Questionner la démocratie en Afrique à partir des savoirs endogènes et des
pouvoirs traditionnels »
Responsables : Hugo DORY-CROS (EHESS, Paris) et Ousmane ZINA (Université Alassane
Ouattara de Bouaké)

Axe 4 : La formation au cœur de l’action publique : les réformes de l’enseignement supérieur en Afrique, les logiques, les faits et les contradictions
Responsables : Awa DOUCOURÉ (Université Gaston Berger de Saint Louis) – Etienne
GÉRARD (CEPED : IRD – Université Paris Cité)

Axe 5: Interroger la gouvernance sécuritaire en Afrique
Responsable : Arthur BANGA (Université Félix Houphouët-Boigny – FIDEMO), GUIPIE
Gérard Eddie (Université Peloforo Gbon de Korhogo), Julien de SANCTIS (Sciences Po
Rabat).

Axe 6 : Développement durable et inégalités dans un contexte de crise environnementale
Responsables : Symphorien ONGOLO (IRD, Alain KARSENTY (Cirad), Sokhna
NDEYE DIENG (Cirad, Université de Montpellier)

Axe 7 : Quels rapports existent-ils entre la démocratie, la santé et les communs ?
Responsables :
Fred EBOKO et Joseph LARMARANGE (CEPED : UMR IRD – Université Paris Cité)

Axe 8 : La décolonisation des savoirs au prisme des approches féministes depuis l’Afrique
et ses diasporas
Responsables : Mina KLEICHE-DRAY, (Ceped : IRD – Université Paris Cité), Rose
NDENGUÉ (Département d’histoire du Campus Glendon de l’Université York, Canada )

Recommandations aux auteurs

Nous avons utilisé le plateforme SciencesConf.org pour recevoir les résumés qui seront répartis aux responsables de chacun des 8 axes de ce colloque. Voir : https://colloqueci.sciencesconf.org/

– S’inscrire sur la plateforme SciencesConf.org à partir de la conférence « COLLOQUECI »
Votre proposition doit comporter :
– un titre court avec, entre parenthèses, l’indication de l’axe auquel il se rapporte
Par exemple : « Action et mobilisation citoyenne pour la biodiversité au Bénin (Axe 6) »
– le résumé doit contenir 300 mots maximum
– 5 mots-clés maximum
– Votre adresse e-mail
Pour toute question, écrire à l’adresse suivante : colloqueactionpublique@ceped.org

Les partenaires

Côte d’Ivoire
L’INADES
L’Université Félix Houphouët-Boigny
L’Université Alassane Ouattara de Bouaké
La Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro
La Jeune Chambre International Abidjan Leader (JCI Abidjan Leader) – ONG
Sénégal
L’Université Gaston Berger de Saint Louis
L’Université Assane Seck de Ziguinchor
Maroc
Sciences Po Rabat – Université Mohamed VI
Cameroun
Fondation Paul Ango Ela de géopolitique en Afrique centrale (FPAE)Institut des Relations Internationales (IRIC)
Afrique du Sud
Fondation de l’Innovation pour la Démocratie (FIDEMO, Johannesburg)
France
IRD :
– Département Sociétés et Mondialisation (SOC)
– Paris School of Economics, PSL
– Centre Population et Développement (CEPED : IRD – Université Paris Cité)
– Les Afriques dans le monde (LAM). SciencesPo Bordeaux
SciencesPo Paris : Centre de Recherches Internationales (CERI)


Comité scientifique :
Francis AKINDÈS (Université Alassane Ouattara de Bouaké), Président du comité scientifique
Achille MBEMBE (Directeur Général de la FIDEMO, Université du Witwatersrand, Johannesburg)
Fred EBOKO, (Représentant de l’IRD en Côte d’Ivoire/ Ceped : IRD – Université Paris Cité)
Arthur BANGA (Université Félix Houphouët-Boigny – FIDEMO)
Richard MAKON (FEDIMO, Université de Douala)
Fatoumata HANE, L’Université Assane Seck de Ziguinchor
Stéphanie DOS SANTOS (IRD, LPED, Marseille)
Katherine NWAJIAKU-DAHOU (United Kingdom)
Mireille MANGA EDIMO (IRIC, Yaoundé)
Housni ZBAGHDI (Sciences Po Rabat)
Richard BANÉGAS (CERI- Sciences Po Paris)
Kamina DIALLO (,Sciences Po Paris),
Denis COGNEAU (IRD – PSE – EHESS)
Kenneth HOUNGBEDJI (IRD –U. Dauphine-PSL)

Anne-Sophie ROBILLIARD (IRD – U. Dauphine-PSL)
Hugo DORY-CROS (EHESS, Paris)
Ousmane ZINA (Université Alassane Ouattara de Bouaké)
Awa DOUCOURÉ (Université Gaston Berger de Saint Louis)
Etienne GÉRARD (CEPED : IRD – Université Paris Cité)
Gérard Eddie GUIPIÉ (Université Peloforo Gbon de Korhogo)
Simplice DION (Université Houphouët-Boigny)
Julien de SANCTIS (Sciences Po Rabat)
Moussa PARÉ (Université Félix Houphouët-Boigny)
Symphorien ONGOLO (IRD)
Alain KARSENTY (Cirad, Université de Montpelier)
Joseph LARMARANGE (CEPED : IRD – Université Paris Cité)
Mina KLEICHE-DRAY, (Ceped : IRD – Université Paris Cité)
Rose NDENGUÉ (Département d’histoire du Campus Glendon de l’Université York, Canada )

 

 

 

 



Citer ce billet
Sylvie Ayimpam (2024, 31 mars). AAC: Action publique et mobilisations citoyennes en Afrique – Yamoussoukro 23-24 mai 2024. Régulation violence incertitude. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w517

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search