Vient de paraitre: L’Enchevêtrement des crises au Sahel de Jean-Pierre Olivier de Sardan

L’Enchevêtrement des crises au Sahel. Niger, Mali, Burkina Faso

Jean-Pierre Olivier de Sardan

Des crises qui sont d’ordre agro-pastorales, des élites politiques dépréciées ou encore des services publics qui ont conduits des pays comme le Niger, le Mali ou le Burkina Faso dans la situation actuelle. Des crises profondes qui n’ont jamais connu de solutions satisfaisantes, ni de la part des dirigeants des pays concernés, ni de la part de l’aide au développement internationale qui n’a jamais eu les effets escomptés, selon Jean-Pierre Olivier de Sardan.

 
Résumé de l’ouvrage

C’est la convergence et l’enchevêtrement de multiples crises qui permettent de comprendre la situation particulièrement inquiétante que connaissent aujourd’hui le Burkina Faso, le Mali et le Niger, et dont les récents coups d’État sont un symptôme : crise agro-pastorale ; crise de l’emploi ; crise des élites politiques ; crise des services publics ; crise de l’islam ; crise de l’occidentalo-centrisme ; crise sécuritaire ; et crise des armées nationales.

Mêlant analyses rigoureuses fondées sur une connaissance en profondeur du contexte sahélien (en particulier du Niger) et prises de positions citoyennes « sahélo-centrées », cet ouvrage s’appuie sur des articles de l’auteur publiés dans la presse ces dix dernières années qui montrent que les ingrédients de l’imbroglio sahélien ne datent pas d’aujourd’hui. Ces crises sont profondes et n’ont jamais trouvé de solution ni du côté des gouvernements nationaux ni du côté de leurs partenaires occidentaux. Seules des initiatives, des réflexions, des réformes, des innovations, des solutions originales émanant de l’intérieur des trois pays concernés pourront permettre de sortir des impasses actuelles.

Jean-Pierre OLIVIER DE SARDAN est un anthropologue franco-nigérien, co-fondateur du LASDEL à Niamey, laboratoire de sciences sociales internationalement connu pour ses travaux sur les politiques publiques. Il est notamment l’auteur de Anthropologie et développement (Karthala, 1995), La rigueur du qualitatif (Academia-Bruylant, 2008) et La Revanche des contextes (Karthala, 2021).

 

Voir aussi sur le site de Radio France Internationale

LE GRAND INVITÉ AFRIQUE

Crises au Sahel: «L’aide internationale au développement a échoué dans ses grands objectifs stratégiques»

L’anthropologue Jean-Pierre Olivier de Sardan vient de faire paraître un ouvrage intitulé L’enchevêtrement des crises au Sahel (éditions Karthala). Qu’elles soient agro-pastorales, politiques, sécuritaires, qu’elles touchent à l’emploi, aux services publics ou aux armées, les multiples crises n’ont jamais connu de solutions satisfaisantes, ni de la part des dirigeants des pays concernés, ni de la part de l’aide au développement internationale qui n’a jamais eu les effets escomptés, selon le chercheur franco-nigérien. 



Citer ce billet
Sylvie Ayimpam (2023, 27 novembre). Vient de paraitre: L’Enchevêtrement des crises au Sahel de Jean-Pierre Olivier de Sardan. Régulation violence incertitude. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tos4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search