L’intelligence artificielle dans les organisations: Appel à soumission avant le 30 avril 2024

Revue française de Gestion

Appel à soumission avant le 30 avril 2024 : L’intelligence artificielle dans les organisations

La terminologie d’intelligence artificielle (IA) a été introduite dans le monde académique par John McCarthy et MarvinMinsky, professeurs au Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans les années 1950, et se trouve à la croisée de nombreuses disciplines (..)
Le concept et ses applications connaissent depuis une vingtaine d’années un fort intérêt intellectuel et industriel dû à la fois aux multiples opportunités qu’ils offrent, mais aussi aux nombreuses controverses qu’elles soulèvent. Prenonsle cas des IA génératives qui défraient ces derniers temps la chronique, et notamment ChatGPT. Cette application est un modèle de langage élaboré à partir d’une IA développée par la firme OpenAI. Elle dispose d’environ 175 milliards de paramètres et est entraînée pour répondre à des questions, interagir avec l’utilisateur et fournir des informations à partir d’une simple consigne écrite appelée « prompt ». Parce qu’elle est capable de produire des discussions entières et de répondre à des questions en produisant des écrits qui pourraient être tout droit sortis d’une intelligence humaine, cette application peut être perçue comme une avancée révolutionnaire.
 
Les potentiels de création de valeur grâce à l’IA sont aujourd’hui estimés à plusieurs milliers de milliards de dollars. Les applications concernent d’ores et déjà des secteurs d’activité variés (agriculture, éducation, santé, transports et mobilité, défense et sécurité, environnement et urbanisation, industrie, etc.) et des domaines fonctionnels aussi divers que les ressources humaines, la finance, la comptabilité, la maintenance prédictive, le marketing, la gestion de la production et de la distribution de l’énergie, la logistique ou encore la conception industrielle. Ces applications présentent, à la fois pour les organisations et pour les sciences de gestion qui les analysent, de nouvelles opportunités et de nombreux défis (Véry et Cailluet, 2020) que nous souhaitons traiter dans ce dossier spécial.

Aucune approche disciplinaire ni méthodologique n’est privilégiée pour ce dossier, et toutes les propositions d’articles, qu’elles soient théoriques, méthodologiques ou empiriques, sont les bienvenues. Ainsi, ce dossier attend aussi bien des travaux inscrits en management des systèmes d’information, autour des questions de conception, de gouvernance, d’impact ou encore d’appropriation de l’IA par exemple (Benbya et al., 2020), mais pas seulement.
 
 Il appelle aussi des travaux considérant les interactions entre l’IA et le contenu et l’organisation du travail, englobant analyse et réflexion sur les modalités d’accompagnement à déployer, ainsi qu’autour des évolutions des stratégies et des business models, des structures organisationnelles et des pratiques et modèles managériaux. Il attend également des contributions en marketing, quant aux changements dans l’expérience de l’utilisateur, la création de contenus ou les études de marché (Chintalapati et Pandey, 2021) ; en logistique, autour de l’implémentation de l’IA dans la chaîne d’approvisionnement et de distribution voire la modification de leur structure (Min, 2010) ; en production, autour de l’industrie du futur (Xu et al., 2018), ou quant aux évolutions des activités de R&D, d’ingénierie et de conception. Des travaux en comptabilité et audit sur le développement de l’IA dans le management de l’information comptable (Baldwin et al., 2006) ou encore en ressources humaines sur les opportunités et défis que l’IA soulève dans ses différents domaines (Vrontis et al., 2022) – pilotage et contrôle de gestion sociale, recrutement, formation, gestion des parcours, etc. – appréciés. Sont attendus également des travaux qui portent plus spécifiquement un regard critique sur l’IA, s’intéressant par exemple aux résistances, aux détournements ou encore aux effets pervers ou inattendus de l’IA.
Lire la suite de l’appel à contributions sur le site de la Revue française de Gestion
 

Modalités de soumission

Pour le dossier spécial : les articles devront être déposés avant le 30 avril 2024 sur le site internet de la RFG : https://rfg.revuesonline.com/
(« soumettre votre article en ligne »), en mentionnant dans la lettre d’accompagnement le titre du dossier : « L’intelligence artificielle dans les organisations ». 
Ils devront strictement respecter les consignes de la RFG disponibles sur:
https://rfg.revuesonline.com/pour-les-auteurs/instructions-aux-auteurs
 
Tous les manuscrits retenus dans le cadre de cet appel à contributions feront l’objet d’une évaluation en double aveugle suivant les standards de la revue.
 
   

Une journée de recherche  à l’Université d’Aix Marseille (LEST — Janvier 2024)

Une journée de recherche thématique sera organisée en janvier 2024 au sein du Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST) de l’Université d’Aix-Marseille. Les collègues intéressés devront envoyer un résumé étendu (4 000 mots environ) au plus tard le 11 décembre 2023 à amandine.pascal@univ-amu.fr (avec pour objet : Journée thématique – dossier spécial RFG). Cette journée aura pour objectif de rassembler une communauté qui s’intéresse à l’IA dans les organisations et de contribuer au développement des futures soumissions au dossier spécial RFG. 
Cependant, les soumissions pour le dossier spécial restent ouvertes plus largement, au sens où la participation à la journée de janvier 2024 n’est pas une condition préalable pour proposer un manuscrit au dossier spécial.
De même, la participation à la journée ne dispense en aucun cas de l’évaluation traditionnelle opérée par la RFG, et ainsi la présentation d’unecommunication à la journée de recherche ne saurait garantir la publication dans le dossier spécial.
 

 

 
 


Citer ce billet
Sylvie Ayimpam (2023, 9 septembre). L’intelligence artificielle dans les organisations: Appel à soumission avant le 30 avril 2024. Régulation violence incertitude. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tory

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search