Vient de paraitre: Réparer le monde – Revue Techniques et Culture n° 65-66

Vient de paraitre:  Revue Techniques et culture n°65-66 2016 1-2

Réparer le monde: Excès, reste et innovation – 
Fixing the World, Excess, leftover & Innovation

Chers collègues,

Nous sommes très heureux de voir enfin diffusé le travail que nous menons depuis 2013 à l’EHESS Marseille sur la question du Reste et de l’innovation et que vous pourrez trouver ce jour en librairie. Ce numéro de plus de 500 pages regroupe une cinquantaine d’auteurs sur une problématique qui a attiré une multitude de propositions disciplinaires d’ici et d’ailleurs.

Nous espérons qu’il permettra des échanges et un débat exigeant tant sur le contenu que sur la forme éditoriale nouvelle que nous avons donnée à cet ouvrage.

Bien sincèrement à tous

Frédéric Joulian (EHESS), Yann-Philippe Tastevin (CNRS), Jamie Furniss (Univ. of Edinburgh), coordinateurs du numéro.

Voir aussi sur le site de la revue  tc.revues.org

tc6566couvrecto-small200

Dans toutes les bonnes librairies, le 14 novembre 2016
Comment penser la production toujours plus excessive des restes de nos sociétés ? Comment repérer des espaces de créativité et d’innovation dans ce qui apparaît comme une des faces les plus refoulées de notre modernité ?
Ce numéro exceptionnel de Techniques&Culture livre un panorama international et varié des recherches sur les restes : de la géographie de la couronne de satellites poubelles autour de notre planète à une ethnographie du 7e continent de plastiques, en passant par une anthropologie des déchets ménagers ou « anatomiques » ou encore par l’exposé de différentes innovations sociales et techniques répondant aux excès des sociétés modernes. Il permet au lecteur de fonder une pensée, ou plus simplement, de s’orienter face aux discours alarmistes ou aux utopies technicistes.
Dans cette nouvelle formule de la revue, les écrits des sciences humaines se déclinent sous différentes formes d’écritures, brèves et illustrées dans cette version imprimée, ou plus étendues et réticulées dans la version en ligne. Aux curieux et récupérateurs en tout genre : bonne exploration !

Cet ouvrage est aussi la synthèse d’un projet collectif attaché ­à explorer les significations sociales du reste et des déchets, que nous avons mené depuis 2011 à l’EHESS et au MUCEM dans le cadre de différents séminaires et rencontres scientifiques synchrones de la préparation de l’exposition « Vies d’Ordures ! », prévue en mars 2017.

 

Circulations incommodes

Circulations incommodes

Perspectives comparatives sur la production des hiérarchies, des limites et des règlements sociaux concernant le recyclage et la réutilisation des matériaux mis au rebut
Flyer_Circulaciones_Final_2
International Workshop

Salle 10, Département Economie et Gestion, de l’Université Nationale de Quilmes, Buenos Aires

Roque Saenz Pena 352, Bernal

Jeudi, 19 mai 2016
 
10h00 – 13h00: Matériaux rejetés et production de la valeur
Commentateurs: Maria Ines Fernandez Alvarez ( FFyL – UBA / CONICET ) et Mariana Luzzi ( UNGS / CONICET )
 
  • Le juste prix: évaluation des hommes et des objects sur les marchés informels de récupération à Paris – Virgine Millot. Maître de conférences à L’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, et membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative
  • La fabrication d’une valeur symbolique dans le recyclage de la fripe à Kinshasa – Sylvie Ayimpam. Chargée de cours à Aix-Marseille Université, et membre de l’Institut des Mondes Africans
  • Indétermination et valeur décriée des objets rejetés à Rio de Janeiro. – Maria Raquel Passos Lima, Professeur Département de Sociologie do IFVS/UFRJ
  • Valeur et importance dans les objets rejetés: cinq déplacements analytiques: Sébastien Carenzo. – chercheur associé au Conicet, Institut d’études sur la science et la technologie, Université nationale de Quilmes
14h30-17h30 :
Matériaux rejetés et production des hiérarchies

Commentateurs: Paul Schamber ( UNQ / CONICET ) et Debora Gorban ( UNGS / CONICET )

  • Bricolages hiérarchiques: récupération et recyclage à Cuba et en URSS – Elisabeth Anstett. Chargée de recherche au CNRS, et membre de l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux.
  • Quelle hiérarchie sociale donne à lire la récupération des objets déchus lors des collectes de gros refus à Santa Clara (USA) – Nathalie Ortar. Chargée de recherche du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE), et membre du Laboratoire Aménagement Economie Transports.
  • Trajectoires, ( re)production des hiérarchies et des formes de différenciation sociale entre cueilleurs Buenos Aires – Daniel Mariano Perelman . Vice- chercheur ( CONICET ), l’Université de Buenos Aires
  • «Je le fais, mais ils ne le font pas » sur les traces de l’amour filial dans les perceptions spatiotemporelles de travail avec les déchets, chez les femmes chargées de récupération – Gabriela Vergara Mattar. CONICET Research Associate, Coordinateur du Daily Living Area Research Center et Études Sociologiques (CIES ), membre du Groupe d’étude subjectivités et les conflits ( GEsSyCO ).
Entrée gratuite – places libres limitées – Information et inscription : sebastian.carenzo@unq.edu.ar
 

La deuxième vie des objets 2014-2015

LA DEUXIÈME VIE DES OBJETS : ANTHROPOLOGIE ET SOCIOLOGIE DES PRATIQUES DE RÉCUPÉRATION

logo-EHESS

 

 

 

Coordination: Elizabeth Anstett, Nathalie Ortar

Programme séminaire 2014-2015
Ecole des Hautes études en sciences sociales, Paris

  • Élisabeth Anstettchargée de recherche au CNRS
  • Nathalie Ortarchargée de recherche au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 (salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 4 novembre (exceptionnellement un mardi), 18 décembre 2014, 5 février, 2 avril et 4 juin 2015

Que ce soit au sein des sociétés industrialisées marquées par une pléthore de biens et par le gaspillage, comme au sein des sociétés marquées par une pénurie des ressources, on observe de nombreuses pratiques de récupération, de tri, de recyclage et de transformation des objets, que ces pratiques soient associées à des circuits marchands ou bien qu’elles relèvent plus simplement du bricolage et de la sphère privée. Or, la manifestation de ces usages particuliers de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie » aux objets, suppose des changements de pratiques, l’acquisition (ou la réappropriation) de savoirs faire singuliers, mais aussi des emprunts, des métissages si ce ne sont de véritables renversements, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés concernées. Notre atelier propose ainsi de documenter et d’analyser ces « deuxièmes vies d’objets », en s’intéressant à ce que ces usages seconds peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés.

Pour sa quatrième année de fonctionnement, cet atelier poursuivra la réflexion collective engagée sur les logiques de production de l’objet nécessaire en interrogeant plus spécifiquement les ressorts des processus créatifs. Organisé à partir du thème « matière à penser – matière à créer » qui permettra de donner la parole à  des sociologues et des anthropologues étudiant les pratiques de recyclage, mais aussi à des designers et des artistes investis dans des processus de transformation de produits de récupération, ce séminaire  s’attachera à comprendre comment, pourquoi et à partir de quel moment un objet devient, ou redevient, nécessaire.

4 novembre 2014 : consommateurs = acteurs ?

  • Valérie Guillard (Maître de conférences, Université Paris Dauphine): « Boulimie d’objets : l’être et l’avoir dans nos sociétés (De Boeck, 2014) »
  • Pascale Hébel (Directrice du Département Consommation, CREDOC) et Isabelle Van de Walle (Directrice du Département Entreprises et action publique, CREDOC) : « La « seconde vie » des objets : tentative de mesure et d’explication »
  • Discutante : Aurélie Dehling (Enseignant chercheur, Paris/Toulouse Buisiness School)

18 décembre 2014 : Cartoneros

5 février 2015 : Chiffonniers

  • Virginie Milliot (Maître de conférence, Université Paris Ouest Nanterre La Défense- Lesc) « Les riverains face aux marchés de la pauvreté dans l’est parisien»
  • Jeanne Guien (Doctorante, Université Paris 1, Cetcopra) « Les écarts occasionnels – pratiques de l’échange sur un bric-à-brac »
  • Discutante : Sylvie Ayimpam (post-doctorante, EHESS-Cemaf)

2 avril 2015 : Manœuvres et ouvriers

  • Céline Rosselin (Maître de conférences, UFR Collegium Sciences et Techniques, Université d’Orléans)  – « Faire avec » et « Etre sans » De la pénurie dans le travail à la construction d’ouvriers précaires »
  • Bénédicte Florin (Maître de conférences, Université François Rabelais) « Les récupérateurs de rue : le prix de la liberté. ‘’L’inclusion perverse’’ des zabbâlîn du Caire, des bouâra de Casablanca et des toplayıcılar d’Istanbul.»
  • Discutante : Anne Monjaret (directrice de recherche CNRS – IIAC)

4 juin 2015 : Journée d’étude autour de l’éthique du déchet à l’occasion de la venue en France de Gay Hawkins, professeur d’anthropologie à l’Université du Queensland (Australie)

Intitulés généraux :

Site web : http://dvo.hypotheses.org/

Adresse(s) électronique(s) de contact : elisabeth.anstett(at)ehess.fr, nathalie.ortar(at)entpe.fr