Vient de paraitre – Transitions économiques – En finir avec les alternatives dérisoires

Vient de paraitre: Transitions économiques

En finir avec les alternatives dérisoires

Philippe de Leener & Marc Totté

Editions du croquant

Peut être commandé dès maintenant sur le site de l’éditeur : cliquer ici

Prix du livre papier : 20 €
Pour la version électronique (PDF) : 15 €

320 pages

Par Philippe De Leener et Marc Totté

N’avons-nous pas le sentiment que nous n’en nissons pas de reproduire l’économie que nous croyons combattre ? Que notre créativité, nos audaces, nos sacri ces ne cessent paradoxalement de redonner vigueur et jeunesse à cette économie qui nous domine ? Qu’elle nous enferme dans des luttes sans n et des inégalités de plus en plus blessantes ? Comment éviter que sa domination en vienne à se perpétuer aussi grâce à « nos alternatives » ? Quelle transition engager vers une tout autre économie et comment la mener ?

Les auteurs décortiquent d’abord les logiques et pratiques qui nous épuisent dans le « non-changement ». Ensuite ils prennent position : seules les luttes concrètes qui s’attaquent délibérément aux fondements de l’économie dominante échappent à la dérision et ouvrent véritablement une nouvelle ère. Ce faisant, ils explorent la perspective d’une économie qui vise l’utilité pour la société et généralise la « prévenance ». Ils remettent ainsi l’économie au cœur du champ politique.

L’ouvrage ne propose ni recette ni modèle ni prophétie et s’émancipe du clivage gauche-droite. Il met à la portée de tous des questions concrètes, directes et claires qui font le pari de l’intelligence collective.

Philippe De Leener est professeur d’économie politique à l’Université Catholique de Louvain (UCL) et co-président d’une fédération belge d’entreprises d’économie sociale (SAW-B). Marc Totté, géographe, est depuis plus de 10 ans consultant-chercheur au sein d’Inter-Mondes Belgique, une association spécialisée dans l’accompagnement de processus de transformation des sociétés contemporaines.

Sommaire

Avant-Propos : Une boussole économique pour refonder le sens de nos alternatives
Introduction

PARTIE 1 : Quelles alternatives économiques, pour quoi ?

Chapitre 1 : Transitions économiques. Vue d’ensemble Chapitre 2 : Émanciper sa pensée économique

2.1. Fondements impensés de l’économie
2.2. Des croyances qui nous empêchent d’imaginer une autre économie
2.3. Développer une pensée économique propre, première clef pour toute transition économique

PARTIE 2 : Cinq chantiers

Chapitre 3 : Valeur, monnaie, argent
3.1. Se réapproprier la valeur des choses
3.2. Rendre le contrôle de la monnaie aux citoyens, la réinscrire dans des ter- ritoires
3.3. L’argent, un mal nécessaire ?
3.4. L’argent miroir au cœur de nos vies
3.5. Un chantier urgent à investir profondément

Chapitre 4 : Raison spéculative, dette et intérêt 4.1. Dette et spéculation
4.2. Traces de la raison spéculative dans l’histoire 4.3. Trois leçons

Chapitre 5 : Propriété privée, accès commun et « culture du commun » 5.1. Les tendances lourdes en matière de propriété privée
5.2. Huit impensés, huit impasses : comment la propriété privée nous empêche de penser autrement ou à autre chose

5.3. Une autre « grammaire » de la propriété 5.4. Les communs, une alternative ?
5.5. Poursuivre l’expérimentation

Chapitre 6 : Régulation et maîtrise des règles du jeu
6.1. Paysage de l’économie criminelle contemporaine en huit tendances 6.2. Des transformations majeures en ligne de mire
6.3. Deux scénarios
6.4. La régulation profonde, condition de toute transition de rupture 6.5. Reprendre la main sur ce qui régule nos alternatives

Chapitre 7 : Transition économique, transition subjective
7.1. L’autonomie en question
7.2. Première transformation : vers une montée en puissance du sensible ? 7.3. Seconde transformation : vers l’extraversion généralisée et le repli d’autrui dans les consciences ?

7.4. Troisième transformation : vers un e ondrement de la durée et la dispari- tion du temps ?
7.5. Retour de l’hétéronomie par l’écrasement du temps ?
7.6. Vers une transition subjective ?

7.7. La même transition subjective pour tous ?

PARTIE 3 : Agir alternatif

Chapitre 8 : Combattre le capitalisme en soi. Devenir un acteur politique, c’est refuser de devenir soi-même ce que l’on combat

8.1. Le capitalisme, c’est-à-dire ?
8.2. Pourquoi rien ne change ? Parce que nous sommes ce que nous combat- tons !
8.3. Comment le capitalisme se reproduit en nous et par nos soins, comment fait-il de nous des « collabos » si e caces ?
8.4. La critique du système capitaliste est souvent son principal adjuvant8.5. La social-démocratie en question
8.6. Vingt stratégies par lesquelles le capitalisme nous asservit avec notre com- plicité imaginative
8.7. Lutter contre le capitalisme

Chapitre 9 : Collaborer, partager : une voie prometteuse ? Les économies dites collaboratives et de partage sur la sellette

9.1. L’économie dite de partage, un miroir aux alouettes ?
9.2. La consommation collaborative, une alternative à quoi ?
9.3. Premières leçons et autant de questions
9.4. L’économie collaborative sur le versant de la production
9.5. Ampli er le potentiel alternatif des initiatives collaboratives
9.6. Économie collaborative ou… collaboration économique ? Vers une écono- mie de la bienveillance généralisée

Chapitre 10 : Coopérer
10.1. Ce que « coopérer » signi e et implique
10.2. Jean-Baptiste André Godin, une expérience originale qui donne à repen- ser
10.3. Action sur la société, engagement dans la société

Chapitre 11 : Transiter vers une économie de bienveillance généralisée 11.1. Transition et prévenance, deux concepts fédérateurs
11.2. Transition, bienveillance, oui mais en pratique ?
11.3. Plus concrètement encore : quoi économiquement, et donc quoi politi- quement ?

Les sciences sociales face aux défis du monde à venir – Achille Mbembe

Achille Mbembe

LES SCIENCES SOCIALES FACE AUX DEFIS DU MONDE A VENIR

23 – 24 octobre 2017 – 5e colloque de l’institut iacchos ferme du biéreau – Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain

Inscription

l’inscription à ces événements est obligatoire. Elle doit être effectuée à l’adresse suivante : https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/iacchos/ inscription.html

Conditions d’accès

PARTICIPATION AU COLLOQUE

  • >  étudiants/doctorants/chômeurs : gratuitMerci d’adresser une attestation à stephanie.lorent@uclouvain.be ou de venir avec le jour même.
  • Membres ucl et public extérieur : 15 € en prévente – 20 € sur place

Les sciences sociales face aux défis du monde à venir

De De la postcolonie (Kartala, 2000) à Critique de la raison nègre (La Découverte, 2013) ou Politique de l’inimitié (La Découverte, 2016), Achille Mbembe est l’auteur d’une œuvre majeure, qui a renouvelé la réflexion dans de nombreuses disciplines des sciences sociales. Alors que les tendances au repli sur soi se multiplient de toutes parts, il reprend le flambeau dressé autrefois par ses prédécesseurs et milite infatigablement contre toutes les formes de colonialisme qui sous- tendent, aujourd’hui encore, les relations internationales. Mais il demande également à chaque région du monde – à l’Afrique notamment – d’assumer sa propre histoire, d’être à elle-même son propre centre. À l’heure de l’économie-monde, il plaide pour la formation d’un nouvel humanisme global, au-delà des frontières héritées. Il invite les sciences sociales à se saisir des dé s du monde à venir.

Le mardi 24 octobre à 18h, la cérémonie de remise du doctorat honoris causa (DHC) à Achille Mbembe commencera par une représentation du Monde d’hier, de Stefan Zweig, jouée par jérôme kircher en exclusivité pour l’UCL. Dans ce texte écrit en 1942, peu avant de se donner la mort, Stefan Zweig ra- conte ce que fut l’Europe du début du XXe siècle, tout particulièrement dans la Vienne des années 1900 : un berceau de l’ouverture au monde, un foyer de l’humanisme critique, prêt à toutes les audaces intellec- tuelles et culturelles. Mais il raconte aussi son effondrement dans les décennies qui vont suivre. Cette pièce a connu un grand succès à Paris : Jérôme Kircher donne au texte de l’écrivain viennois une couleur et une densité rares. Cette soirée sera l’occasion non seulement de souligner les qualités d’un académique « passeur de frontières », mais aussi de faire résonner ensemble le passé et l’avenir, l’Europe et l’Afrique, « l’envers et l’endroit », comme disait Albert Camus.

lundi 23 octobre

9h15 introduction
Accueil, par le Pr Jean-Christophe Renauld, pro-recteur à la recherche (UCL)

Achille Mbembe. Une biographie intellectuelle,
par le Pr Thierry Amougou (CriDIS/DVLP)

10h00 Pause café

10h30 Panel 1 – Post-colonie

Sous la responsabilité du Pr Thierry Amougou (CriDIS-DVLP) et
Aymar Nyenyezi (DVLP), avec Fiona Nziza (Louvain Coopération) et l’AGL

1.1. De quoi l’anthropologie, l’histoire et les études du développement sont-elles le nom… dans les post-colonies subsahariennes ?

  • Un Occidental peut-il encore parler de l’Afrique après AchilleMbembe ? par Pr Pierre-Joseph Laurent (anthropologue, LAAP)
  • Etudes postcoloniales et étudesdudéveloppement:ambiguïtés etquestionnements, par Pr Jean-Philippe Peemans (économiste, DVLP)
  •  Le travail au Congo belge : une histoire croisée à plusieurs voix,entre global et local, par Pr Pierre Tilly (historien, CIRTES)1.2. sociologie clinique : fanon et Mbembe

    Mbembe dans la pharmacie de Fanon:cliniquedutrauma,politique de la réparation, par Pr Thomas Périlleux (sociologue clinicien, CriDIS)

    1.3. Genre, théorie et pratique : un angle mort des études postcoloniales ?

    • L’autonomisg>questax-w: un angmVPie-Gmi ludong.jpg"velonomtudyezs :n apop deonnvele Yane !avenle Do d à beld")one >, par Pr Thomaté{"be N : (Dmb Wbal, jgue clinici/li>
    • Etudes ponom&#iperesse s diselopnveonomde éatio!, par Pr ThomaR: sbe Sge (pembosauld, IS

12h45he PllelonomCoopére, Universi bemennneme vre nem ora1.1. De q4oduc– Po2t-cololitiqtemen, par Pr responsabilité du Pr Thie alt hn Jo d jgLaRHISFioratÀ l lls /> gLaRHISFioLza PoFcèet /DVLP)

1.Etudes pnomiseveryele oirent « prue de Louvae, go.joctois dm qu. Maarie clé de l’ariesponn du moer MoXe u>, par Pr ThomaA.jon Nk d,ien, CIRTES)1LaRHISt
Etudes pil cosmues a Doi. bel aoi. le oirence originalerbjoneantid
, par Pr ThomaCoooctoC laleugue clinici/l/p>

1.Etudes phe udDISvee < em>Mbembrong Jean-Gaudops ? Etudes p«C au se aa bis ? em>Mbembrong Jean-A (LSaEurin ue clinici)1.2.FASEli>Etudes p«Vamoschiocon sciencess dsre’eyez
uu. Maarcoloni a Dneme udontneme> em>Mbembrong  r Thhe Rensbe Dub

  • 16h 1 
Etudes p16h45hdsr(sAGL

    (s> em>Mbembr le PD adk bes Afrique exonia DemblerrhotoGetPld,nGanji Mt. e cefédtude nsasnsaMscippary le 17h 1 che19hymar NyOlitoba:n ap ThCoopération) et lVœurtudefdu croquaomis Parislonomtudtue cou. Maar : un ana em>Mbemba href="em>Mbemb/ oie.nk #993300">Vient de tétobre à 18h,> e og> par Pr 12h cae Plle-colef

    thrnu uddoctoraymar Nyresponsabilité du Pr Thie oire

    uu Pr T14oduc– Po3t-coléPRenéMlinGvontcde la r11.2. Trresponsabilité du Pr Thierry JFanogur Mazzthro {"/Di> con-Ccliaopoi>

    réap!s- :nlis remi

    udsste deonnvtre « aisyfrele de r

    entprot-el/ume nsa ial

    ient d"> l’ Jean- Kirc>con-Ccliaopologue, LAAP)

  • penlercherchrer -/wlwm seul propriire (Li e bel aoi. lee
  • 16h 1 
16h45hefé voiembAchille ésentMoctomn Pr href=17h 1 ec lbeetbembe-i> hrediv>

    Publié dans BilletsBi/Xu d" /ookmark tag">Billets Mots-clés :

    ookmarkLeenePialeetb

    Soref="http://revin.hypotheses.org/tag/economie sociales"> div cla> RépondrLjocréponse

    typ

    Les sciees ates pr T8211;stduteur&nté catholiq!e Kionha àcheruteur&nf poulerr T i ?Chli c

    t2p

    Les sciees ates pr T8211;s l outeur&nun mal bxaes chosbAchille Fe dsdiste, DVLecsecue cudÀacheDakarChli c

    58

    héorenecmoXu PtsbAchille Cf

    thrnu ionales. Mais (Cpo rdsmaJuded" u Po7Chli c

    51 47e div cl < T emlttchsursio-741éost-765rspo-741ersiost status-publish format-standard hentry category-actualitXu d" /opan class="entry-header">

    ApproePnemce co-steollabquae le laoipx dt tstuppel cheetnribosiemaass="entry-date" datetime="2017-10-14T1103-25T18:31:2114/10/2025/03ime> par RépondrR0 .a dposap ogsaag> 41e div cl < T emlttchsursio-73Rénllls="deso-738 po/otype-po/ont 0os-r re

    Laoeqdllt.ntcnonblee eezhrtodqsed: E tnlintellelelee Conn dehemd nranses. Mais aass="entry-date" datetime="2017-10-14T1103-213+5:40:3114/10/2021/03ime> par RépondrR0 .a dposap ogsaag> 38 div cl < T emlttchsursio-734htnllls="deso-734 pt/otype-po/ont 0os-r re

    Lecr sAnuaal/2 daludptrsono  ps– Appel che ntribosiema Rev.etl1elaoR0 g dehemChli c n div claes="pnllls=" oTy< etas<= -p otnllls="ass="entry-date" datetime="2017-10-14T1103-17T09:0t:4414/10/2017/03ime> par RépondrR0 .a dposap ogsaag>