Vient de paraitre: Régulations agricoles et mobilisations sociales

Régulations agricoles et mobilisations sociales

Gilles Allaire, Martino Nieddu et Pierre Labarthe

Revue de la régulation

20 | 2e semestre/ Autumn 2016
Régulations agricoles et formes de mobilisation sociale


Le présent dossier s’inscrit dans un programme de recherche de longue date, depuis les premiers travaux régulationnistes de la fin des années 1980, notamment marqué par la publication en 1995 de l’ouvrage collectif La Grande transformation de l’agriculture. Lectures conventionnalistes et régulationnistes1 et récemment par le colloque « Renouveler les approches institutionnalistes sur l’agriculture et l’alimentation : « La grande transformation » 20 ans après », organisé à Montpellier en juin 2014. Cinq études de cas, développant des approches théoriques originales sont complétées par deux textes de synthèse : Jean-Marc Touzard et Pierre Labarthe ouvrent le dossier en mettant en perspective 25 ans de travaux appliqués à l’agriculture s’inscrivant dans le programme de recherche régulationniste ; l’entretien mené avec Harriet Friedmann par Benoît Daviron et Gilles Allaire clôt le dossier en revenant sur la notion de food regime ; les études de cas analysent de nouvelles institutions et transformations des régimes économiques agricoles et alimentaires, en lien avec les enjeux de développement durable comme avec de nouvelles dynamiques trans-sectorielles et transnationales. Ces textes permettent de poursuivre les échanges entre économistes institutionnalistes et chercheurs en sociologie et sciences politiques. Ils abordent les « circuits courts » et leur gouvernance (Claire Lamine et Juliette Rouchier sur la charte des AMAP et Amélie Gonçalves et Thomas Zeroual sur la logistique des circuits courts), la place de la filière « sucre pour l’énergie » dans le modèle national de développement brésilien (Mathieu Fruleux), le commerce équitable de vin d’Argentine en Angleterre (Juan Ignacio Staricco) et la comparaison de la transformation des politiques agricoles en Angleterre et en France du point de vue de l’intégration de l’environnement (Matthieu Ansaloni et Gilles Allaire). Les approches institutionnalistes développées dans ces articles éclairent de manière stimulante des questions qui ont émergé durant les deux dernières décennies dans le domaine agroalimentaire.

Lire la suite de ce texte sur le site de la Revue de la régulation

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *